Selon la struc­ture qui l’emploie et selon son con­trat avec l’employeur, il-​elle tra­vaille seul-​e ou en équipe et réalise
tout ou par­tie des activ­ités suiv­antes :
- entre­tien des espaces de vie (salon, cham­bre, can­tine…)
- entre­tien du linge et des vête­ments : il-​elle lave, repasse, range, ou pré­pare et récep­tionne lorsque ce ser­vice
est exter­nal­isé
- pré­pa­ra­tion des repas : il-​elle récep­tionne les den­rées ou fait l’approvisionnement, réalise les pré­pa­ra­tions
froides et chaudes sim­ples, au besoin selon des spé­ci­fi­ca­tions par­ti­c­ulières (régime…)
- dis­tri­b­u­tion des repas en respec­tant les con­signes et la régle­men­ta­tion rel­a­tives à l’hygiène et à la sécu­rité.
Il-​elle veille par ces activ­ités à préserver le cadre de vie des per­son­nes, assur­ant ainsi leur bien-​être dans un souci
de cour­toisie, de dis­cré­tion et de respect de la vie privée.

Pro­gramme

Horaires
heb­do­madaires
Matières 1re année 2e année
Français, his­toire — géo­gra­phie–
édu­ca­tion civique
4h30 4h
Mathématiques-​sciences 4h 3h30
Arts appliqués et cul­tures
artis­tiques
2h 2h
Langue vivante 2h 2h30
Préven­tion Santé Environnement 1h 1h30
Edu­ca­tion physique et sportive 2h30 2h30
Enseigne­ment tech­nologique et
pro­fes­sion­nel
17h 17h

Le référen­tiel pro­fes­sion­nel du cer­ti­fi­cat d’aptitude pro­fes­sion­nelle agri­cole (CAP agricole)

spé­cial­ité « métiersde l’agriculture » décrit les emplois de niveau V de salarié des exploita­tions agricoles.

Dans le secteur de l’horticulture et des pro­duc­tions légu­mières, l’ouvrier réalise les opéra­tions tech­niques liées à la
cul­ture de plantes en pleine terre ou en pots, de plantes maraîchères, fruitières, à mas­sif, de bulbes ou de fleurs
coupées et à leur con­di­tion­nement en vue de leur commercialisation.

En arbori­cul­ture, le salarié réalise l’ensemble des travaux manuels du verger tout au long du cycle de pro­duc­tion. Il par­ticipe égale­ment aux travaux de plantation.

Ses activ­ités sont essen­tielle­ment liées aux travaux du végé­tal, il peut cepen­dant être amené à effectuer des travaux d’entretien de l’exploitation et tra­vailler en sta­tion de conditionnement.

Dans toutes les sit­u­a­tions d’entreprise et d’emploi, le salarié agit dans le respect des règles de sécu­rité au
tra­vail et vis-​à vis de l’environnement.

Mod­ules d’Enseignement généraux : 580h + pos­si­bil­ité d’utilisation de l’horaire non affecté
MG1 : Agir dans des sit­u­a­tions de la vie sociale
MG2 :
Met­tre en œuvre des démarches con­tribuant à la con­struc­tion per­son­nelle
MG3 : Inter­a­gir avec son envi­ron­nement social
Horaire non affecté : Activ­ités organ­isées à l’initiative des équipes péd­a­gogiques dans le cadre d’un pro­jet
péd­a­gogique for­mal­isé visant les objec­tifs du référen­tiel de formation.


Mod­ules pro­fes­sion­nels : 754h + pos­si­bil­ité d’utilisation de l’horaire non affecté
MP1 : Inser­tion du salarié dans l’entreprise.….….….….….….….….….….….….….….….….….….….….….….….…..58h
MP2 :
Main­te­nance des matériels, équipements, instal­la­tions et bâti­ments.….….….….….….….….….….232h
MP3 :
Tech­niques et pra­tiques pro­fes­sion­nelles.….….….….….….….….….….….….….….….….….….….. .….…..232h
Hor­ti­cul­ture
MIP : Mod­ule d’initiative pro­fes­sion­nelle.….….….….….….….….….….….….….….….….….….….….….….….….….232h
Entre­tien des espaces

Le-​a tit­u­laire de ce CAP assure la pré­pa­ra­tion des repas, sous l’autorité d’un-e respon­s­able, dans les
étab­lisse­ments de restau­ra­tion rapide, la vente à emporter, la restau­ra­tion col­lec­tive et les entre­prises de
fab­ri­ca­tion de plateaux repas.
Ses activ­ités sont diverses :
- En cui­sine, il-​elle pré­pare des plats sim­ples froids ou chauds avec des pro­duits déjà prêts : sauces en
poudre, légumes surgelés, vian­des précuites…il-elle récep­tionne et stocke ali­ments et mets pré­parés à
l’avance, véri­fie leur qual­ité. Il-​elle peut les répar­tir en por­tions indi­vidu­elles, les entre­poser au froid.
- En ser­vice, il-​elle dis­pose les plats et bois­sons sur les présen­toirs, réap­pro­vi­sionne les espaces de
dis­tri­b­u­tion ou de vente et affiche le prix des pro­duits. Il-​elle entre­tient les locaux et les équipements, lave et
range la vais­selle.
- En com­merce, il-​elle con­seille les clients et leur présente des pro­duits à con­som­mer sur place ou à emporter.
Il-​elle prend leur com­mande, les sert et encaisse éventuelle­ment leurs paiements.
Il-​elle doit pou­voir sup­porter un rythme de tra­vail rapide et la sta­tion debout tout en restant agréable avec la
clien­tèle.

Pro­gramme

Horaires heb­do­madaires
Matières 1re année 2e année
Français, histoire-​géographie–
édu­ca­tion civique
4h 4h
Math­é­ma­tiques — sciences 3h30 3h30
Arts appliqués et cul­tures
artis­tiques
2h 2h
Langue vivante 2h 2h
Préven­tion — santé -
envi­ron­nement
1h 1h30
Edu­ca­tion physique et sportive 2h30 2h30
Enseigne­ment tech­nologique et
pro­fes­sion­nel
18h 17h

Niveau 6e :

n heures d’enseignement général, 2h de tech­nolo­gie col­lège, une vie de classe, des heures d’études dirigées.

Pour per­me­t­tre une tran­si­tion douce entre le fonc­tion­nement pri­maire et le fonc­tion­nement col­lège, les 6e restent la majorité du temps dans la même classe et ont un nom­bre lim­ité d’enseignants.

Niveau 5e :

n heures d’enseignement général, 2h de tech­nolo­gie col­lège, une vie de classe, des heures d’études dirigées.

Niveau 4e :

n heures d’enseignement général, une vie de classe, une heure d’étude dirigée.

A par­tir de la 4e, les élèves com­men­cent à s’initier à dif­férents métiers.

Les élèves divisés en groupe de 8, décou­vrent pen­dant sept semaines chaque ate­lier pro­fes­sion­nel, 6h par semaine.

Ils doivent effectuer deux péri­odes de stage d’une semaine dans deux entre­prises différentes.

Ils com­men­cent ainsi à tra­vailler leur pro­jet pro­fes­sion­nel et d’orientation.

Niveau 3e :

n heures d’enseignement général, une vie de classe, une heure d’étude dirigée.

Les élèves restent sur le même ate­lier toute l’année, 12h par semaines par péri­odes de 3h.

Ils doivent effectuer 3 péri­odes de 2 semaines de stage sur l’année dans les secteurs qu’il souhaitent.

En 3e, ils pré­par­ent le CFG ( Cer­ti­fi­cat de for­ma­tion Générale) . Ils doivent pour cela rédi­ger un rap­port de stage qui sera présenté devant un jury en juin.

Les ate­liers :

- Champ HC (Habi­tat Con­struc­tion) : S’initier au métiers du bois, de la pein­ture, de la maçonnerie, …

- Champ ERE (Envi­ron­nement et Espace Rural) : S’initier au métiers d’Entretien des espaces verts, Hor­ti­cul­ture, pépiniéristes.

- Champ HAS (Hygiène Ali­men­ta­tion Ser­vices) : S’initier au métiers de la restau­ra­tion, du ser­vice et de l’hygiène.

- Champ HD (Habi­tat Décors) : Con­cevoir et réaliser des objets de déco­ra­tion de la mai­son à base de tissus.

Pro­jet com­mun aux ate­liers: Depuis quelques années, les ate­liers se regroupent régulière­ment autour d’un pro­jet ambitieux, organ­iser un car­naval dans la com­mune. Les ate­liers pré­par­ent le char, les cos­tumes, les décors fleuris et le goûter offert à l’issu du Car­naval. Les enseignants d’EPS et d’Arts plas­tiques par­ticipent aussi active­ment. Et ils sont rejoints le jour dit, par les 6e, 5e de l’EREA et les mater­nelles de l’école de prox­im­ité. C’est un moment fes­tif impor­tant et appré­cié de tous.

Le tit­u­laire du CAP de Mécani­cien est amené à exercer des activ­ités au niveau de l’ouvrier qual­i­fié dans le cadre de tâches de main­te­nance préven­tive et cor­rec­tive des matériels.

L’agent :

  • Réalise des opéra­tions de mon­tage, pré­pa­ra­tion et main­te­nance de matériel,
  • Réalise des con­trôles simples,
  • Effectue le rem­place­ment d’éléments courants,
  • Réalise des réglages de base,
  • Effectue des essais.

Il doit com­mu­ni­quer avec :

  • Sa hiérar­chie,
  • Ses équip­iers,
  • Les clients et utilisateurs.

Les tâches doivent être con­duite dans le respect de :

  • La sécu­rité,
  • L’hygiène
  • L’environnement
  • L’ergonomie

Secteurs d’activité

Entre­prises, arti­sans, concessionnaires :

  • qui assurent la vente, la loca­tion, l’entretien, la révi­sion et la répa­ra­tion de ces matériels.

Entre­prises ou col­lec­tiv­ités utilisatrices :

  • dont l’importance et les activ­ités jus­ti­fient la présence d’un ou plusieurs agents de maintenance.

Ate­liers :

  • où les matériels sont récep­tion­nés pour un entre­tien, répa­ra­tion ou rénovation.

Sur le terrain :

  • où évolu­ent ces matériels, avec l’outillage stricte­ment nécessaire.

Horaires d’enseignement :

Matières 1ère année 2ème année
Français, Histoire-​Géographie 3H30 3H30
Mathématiques-​sciences 3H30 3H30
Anglais 2H 2H
Arts appliqués et cul­ture artistique 2H 2H
Édu­ca­tion physique et sportive 2H30 2H30
Vie Sociale et Professionnelle 1H 1H
Enseigne­ment professionnel 18H 17H
Péri­ode de for­ma­tion en milieu professionnel 3 + 3 semaines 3 + 3 semaines

2009 :

  • créa­tion des champs pro­fes­sion­nels en 4è – 3è
  • HD habi­tat décor
  • HC habi­tat construction
  • HAS hygiène ali­men­ta­tion service
  • ERE envi­ron­nement et espace rural

2006 :

  • le CAP ETC devient CAP ATMFC (assis­tant tech­nique en milieu famil­ial et collectif)

2005 :

  • réno­va­tion totale des internats
  • parte­nar­iat avec le CFA
  • parte­nar­iat avec les mis­sions locales

2004 :

  • mise en place du dis­posi­tif Evalire
  • exten­sion de l’internat,
  • ouver­ture du nou­veau CDI et ouver­ture de ½ poste documentaliste
  • con­struc­tion d’une salle poly­va­lente et de la mai­son des lycéens
  • créa­tion d’une salle informatique

2003 :

  • dis­pari­tion des CAP IMH et PVR
  • instal­la­tion du CAP MMPJ (main­te­nance des matériels parcs et jardins) qui se passe en CCF
  • instal­la­tion du CAP APR (agent poly­va­lent de restau­ra­tion) qui se passe en CCF
  • exten­sion de la serre, créa­tion du bâti­ment rem­potage, réno­va­tion de la cui­sine pédagogique
  • ½ poste édu­ca­teur de la DGH sur la vie scolaire

2001 :

  • mise en place du dis­posi­tif inclu­sion pour ne pas exclure

2000 :

  • fin de l’alternance qui se trans­forme en deux années de for­ma­tion pro­fes­sion­nelle à l’EREA + stages en entreprises

1999 :

  • util­i­sa­tion de la feuille infor­ma­tive tutorat

1992 :

  • mise en place de l’alternance pour les CAP: ½ temps en entre­prise ½ temps EREA
  • l’ENP devient EREA : étab­lisse­ment régional d’enseignement adapté
  • mise en place du dis­posi­tif tutorat 4è à terminales

1977 :

ouver­ture de l’E.N.P. : école nationale de per­fec­tion­nement
Elèves jusqu’à 17 ans qui passent leur CAP en can­di­dat libre :

  • PVR : pein­ture, vit­rerie et revêtement
  • IMH : indus­trie maille habillement
  • ETC : employé tech­nique de collectivité
  • Hor­ti­cul­ture
JSN Metro tem­plate designed by Joom​laShine​.com